Rencontre avec SAWADEKA

Rencontre avec SAWADEKA

Quand tu intègres l’écurie du manager KILLER108 c’est pour donner une nouvelle direction à ta carrière ?

Oui, au fond de moi j’ai ce besoin de me confronter à plus fort que moi, j’ai l’envie de repousser mes limites et KILLER108 mon manager fait de la lenteur une vertu, ça me rassure…

Parle-nous de tes premiers entrainements ?

On a tout d’abord fait un travail sur le foncier (Résistance, Endurance, équilibre et force).
Chaque journée comprend deux modules de quatre heures.
Puis au 4éme jour il a commencé à intégrer aux plannings des valeurs propres aux Kung-fu.
Le samedi et le dimanche je me repose, cette période de récupération est propice au travail des valeurs mentales que sont la volonté, la concentration, la vigilance et le moral.

Un bon entraînement

Un bon entraînement

Les valeurs mentales ont elles plus d’importance que les valeurs physique ?

Killer108 attache une grande importance à la voie de l’intérieur, ce chemin mental qui te permet pendant le combat d’atteindre la plénitude. Il préfère prendre une journée de plus pour que l’on arrive au top le jour du combat.
Pour lui le sage progresse lentement mais ne recule jamais.

Pourtant Xiuine et Yasmine Love ont essuyés des échecs. Comment Killer108 les a gérés ?

Il a commis sa première erreur en mettant aux enchères Yasmine Love qui ne pouvait plus s’entrainer.
Mais il a compris également que Yasmine souhaitait rester dans la team et qu’elle donnerait tout pour ça. Là encore, la lenteur arrive comme vertu avec une mise aux verts (absence de combats) qui permet de travailler plus intensément les caractéristiques.

Si ton manager avait un atout, ce serait lequel ?

Sa créativité avec le planning par modélisation très efficace lors des mises aux verts.

Tu peux nous en dire plus ?

Oui car pour lui le savoir doit se transmettre.
Je te donne un exemple : tu as un combattant de niveau 1 en karaté, tu vas rechercher un modèle de niveau 5 dans ta discipline. Tu divises ses valeurs par le nombre de niveaux et tu obtiens le pas (ou l’objectif) que tu dois atteindre pour chaque caractéristique.
Ton combattant reste équilibré pour son art martial.

Quand mon combattant atteint le niveau 4 que dois-je faire ?

Prendre un modèle de niveau 6 à 7 et refaire les calculs par caractéristiques.
En général à partir d’un modèle 6 ou 7 on va travailler un peu plus l’endurance à nouveau.

Dis-moi Sawadeka a-t-il trouvé d’autres plannings ?

Oui bien sûr, mais là, je ne peux pas vous en parler.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *