Le Wrestling

Le Wrestling

Définition :

Commençons tout d’abord par la traduction, « wrestling » signifie « lutte ». Il s’agit en fait du catch, c’est sous cette appellation que nous connaissons cette discipline. Un terme plus généraliste englobe cette discipline, il s’agit du terme « grappling », terme qui englobe de façon plus générale toutes les disciplines de soumission et de combat au sol.

Les différents styles de catch :

  • Le submission wrestling : Il s’agit en fait de la fusion entre plusieurs disciplines : la lutte olympique et les disciplines au sol de soumission comme le jiujitsu ou le sambo. Le but est de mettre l’adversaire au sol et la victoire s’obtient par soumission, clé ou étranglement. Il n’y a pas de coups portés dans cette discipline.
  • Le shoot wrestling : Une appellation synonyme de cette discipline est le « strong style », il s’agit d’une discipline venue du Japon à la fin des années 1970 parallèlement au développement du catch dans ce pays et très proches des organisations officielles de catch japonaise . Ce terme regroupe un ensemble de disciplines hybrides telles que le shoot fighting, le pancrace, le shooto ou encore le shoot boxing. La différence avec les autres wrestling est que les coups sont portés réellement. le vainqueur et le perdant sont prédéterminés.
  • Le catch : Le catch est plus considérés comme une discipline sportive que comme un art martial à proprement parler et revêt une grande part de théâtralisation. Il se distingue des autres formes de combat pas cet aspect mise en scène. L’issue du combat est déterminée à l’avance et les coups ne sont pas portés.  Il trouve son origine dans la lutte professionnelle.
Ring de Catch

Ring de Catch

L’histoire :

  • En Europe : Apparu au 19ème siècle, ce sont les cirques qui commencent à proposer ce genre de combat en fusionnant des techniques issues de plusieurs disciplines de luttes traditionnelles et professionnelles. En parallèle nous trouvons des troupes de lutteurs professionnels rassemblées sous la responsabilité d’un manager (tiens donc, AFC aurait existé pour de vrai? trop fort Prélude). La plus célèbre troupe est celle de Saint-Pétersbourg créée en 1885. En Suisse cette discipline est interdite alors qu’en Angleterre on préfère la boxe anglaise pendant qu’en France cette discipline connaît un certain succès avant la première guerre mondiale et pendant les années 1965/1970 grâce à l’organisation de différents galas comme pour le 14 juillet ou encre le cirque d’hiver à Paris. Les différentes organisations de luttes sportive entraveront le développement du catch. L’entre deux guerres permettra un certain développement du catch.
  • En Amérique : Comme en Europe les premiers spectacles apparaissent dans les cirques peu après la fin de la guerre de sécession lorsque des lutteurs professionnels défient des spectateurs. C’est au début du 20ème siècle et après la victoire de  Frank Gotch  (champion des États-Unis en 1904) sur le russe George Hackenschmidt (qui lui est invaincu en Europe) à Chicago en 1908, puis en 1911 en devenant le premier champion incontesté de catch que le public se passionne pour le catch. Mais suite à la retraite de Gotch en 1913 le public commence à se désintéresser du catch. Après la fin de la seconde guerre mondiale la discipline connaît un renouveau grâce à différents promoteurs  Comme le gold dust trio, qui préfèrent mettre l’accent sur le spectacle. Ce trio popularise également le catch par équipe.

Les règles :

  • Le rope break : celui qui subit la soumission attrape une corde, qui oblige l’arbitre de demander à l’adversaire d’interrompre la prise dans un délais de 5 secondes.
  • Le compte de 3 : C’est la règle de base pour obtenir la victoire, il faut que les 2 épaules soient collées au sol pendant ce temps là. Au bout du temps imparti l’arbitre frappe sur le sol pour officialiser la victoire. Le décompte est interrompu si celui qui subit la prise décolle au moins 1 épaule du sol.
  • L’abandon : Celui qui subit la prise tapote sur le sol, son adversaire ou fait signe à l’arbitre.
  • Le décompte extérieur : si un catcheur est en dehors du ring, l’arbitre compte 10 secondes (20 dans le catch japonais) avant de déclarer la fin du combat et sa défaite. Si le catcheur encore sur le ring descend lui aussi l’arbitre redémarre le décompte, si au terme du décompte les 2 catcheurs restent en dehors du ring il y a match nul.
  • Disqualification : Il y a disqualification si un catcheur utilise un coup interdit, agresse l’arbitre, refuse d’obéir à l’arbitre (cas du rope break par exemple), utilise un coup bas, interférence (quelqu’un intervient en faveur d’un des catcheurs)

Les organisations officielles :

  • APC : l’association les professionnels du catch devenue fédération française de catch

En dehors des fédérations nationales nous trouvons :

  • WWE : World Wrestling Entertainement, elle diffuse des shows télévisés
  • TNA Wrestling: Total Non stop Action wrestling, fédération des États-Unis à utiliser un ring de forme hexagonal qui diffuse des shows télévisés
  • ROH : Ring Of Honor, fédération indépendante de wrestling basée aux États-Unis qui diffusent des shows télévisés dans le monde

Les shows télévisés :

Spectacle oblige de nombreux shows télévisés diffusés dans le monde existent, voici une liste non exhaustive parmi les plus connus :

  • RAW : division WWE regroupant catcheurs de RAW et SMACKDOWN
  • SMACKDOWN : division de la WWE où apparaît de nombreux catcheurs de la WWE et de RAW
  • WWE SUPERSTAR : dédié à ceux n’ayant pas assez de temps d’antennes dans RAW et SMACKDOWN
  • WWE MAIN EVENT : 1 ou 2 combats, comme son nom l’indique c’est du main event de la WWE
  • NXT : Réservé  aux nouvelles recrues de la WWE (les rookies)
  • IMPACT WRESTLING : Rassemble tous les catcheurs de la TNA
  • XPLOSION : réservé aux nouveaux talents de la TNA
  • RING OF HONOR WRESTLING : unique show de la fédération ROH

À côté de ces shows nous avons de nombreux « pay-per-views »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *