Le Karaté Goju Ryu

Le Karaté Goju Ryu

Il existe plusieurs styles de Karaté, dont le Karaté Goju Ryu. Ce style est né à Okinawa, une île située au sud du Japon. Maître Kanryo Higashionna, né à Okinawa dans les années 1850, appris le karaté à Okinawa. Un peu plus tard, il parti en Chine, environ 15ans, où il continua à apprendre les arts martiaux. Quand il revint à Okiniwa, il enseigna un art qui combinait les arts martiaux chinois et le karate d’okinawa, appelé à l’époque To-de.

Avant tout, ce style de Karaté n’est pas compétitif, comme le shotokan, et, par conséquent ces deux styles sont différents.

Le Karaté Goju Ryu

Le Karaté Goju Ryu

Le Goju Ryu se décompose en plusieurs parties. Tout d’abord, l’échauffement qui porte le nom de Jumbi Undo. Dans cet échauffement, on peut retrouver des techniques de karaté, mais c’est aussi des mouvements imitant des gestes d’animaux combinés avec une respiration spécifique sont idéal pour la santé. Certains mouvements sont sûrement dérivés du Yoga. La respiration spécifique à chaque mouvement développe le ki, ou énergies internes. On retrouve cette respiration spécifique (abdominale) dans des katas comme Sanchin ou Tencho.

L’endurcissement et la musculation sont important dans le Karaté. Des instruments spécifiques au Goju Ryu sont utilisés, comme les Shachis, Shichis, Makiwara, … Chaque instrument a ces exercices. L’exercice du Makiwara par exemple est utile pour endurcir ses bras et ses poings. Le Makiwara est une planche avec de la corde de chanvre au bout, et l’exercice consiste à donner des coups de poings sur cette planche. Cette planche doit être un peu flexible. C’est un travail par vibrations qui ne blesse pas le corps s’il est correctement exécuté, mais qui au contraire augmenterai la densité osseuse.

Dans le Karaté, il y a des katas. Les Fukyu Katas sont fait pour apprendre les bases, les postures et les techniques. Pour la plus part, il sont associés à un Bunkai pour mettre en application le kata avec un partenaire. Les Koryu Kata, ou Kata supérieur comme Saifa ou suparimpei comportent des techniques plus avancés, et contiennent également des kaisai, autrement dit des techniques cachées.

Le Karaté permet d’apprendre à ce défendre, à s’endurcir, se muscler et d’être plus endurant, mais il développe aussi l’esprit et est très bon pour la santé. Certain exercice ont une influence pour réduire le stresse du au travail de la respiration et de certaines postures.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *